Coupe du monde – L’analyse du grand absent : Zlatan Ibrahimovic