Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Coupe du monde - L'analyse du profil d'Adil Rami

C’est la dernière ligne droite pour les Bleus ! Plus que deux matches pour rééditer l’exploit de 1998 ! Ce soir, la France affronte la Belgique en demi-finale. Un match auquel ne participera pas Adil Rami. Le Marseillais n’a pas joué dans cette coupe du Monde, mais semble plutôt bien le vivre.

Le 10 juil. 2018
Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Coupe du monde – Adil Rami

 

Toujours mis en avant pour sa personnalité, c’est l’occasion pour nos équipes d’analyser le style comportemental d’Adil Rami.

Certains n’ont pas compris sa sélection et pensent qu’il n’a pas sa place dans l’effectif. Pourtant, et depuis 1998, les sélectionneurs n’ont cessé de répéter qu’une équipe, ce n’est pas seulement empiler les meilleurs joueurs, c’est avant tout construire un groupe aux personnalités différentes capables de vivre ensemble pendant un mois. Tout le monde se souvient de la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Mais c’est aussi, se mettre au service du collectif et laisser ses états d’âmes de côté. Rabiot est un exemple. Adil Rami est l’exact opposé.

Adil Rami est un bon vivant. Quelqu’un qui met de l’ambiance et de la bonne humeur dans une équipe. Si Didier Deschamps l’a choisi, c’est bien évidemment parce que c’est un bon joueur, mais pas seulement. C’est une personne extrêmement appréciée par les autres joueurs.

Rami n’aime pas être seul, il aime être impliqué, il a tendance à rêver et entraîner les autres dans ses rêves. Cette coupe du Monde en est la preuve. Même sans jouer, il veut la gagner avec ses copains. Il est tourné vers les autres et soucieux des sentiments des autres. On l’a vu dans sa relation avec Benjamin Pavard qu’il a surnommé « Jeff Tuche ». Il est plein d’entrain et très expressif. Ses conférences de presse en toute détraction régalent les journalistes. La dernière en date : « Heureusement que je passe en premier parce qu’après, c’est Blaise (Matuidi). Et Blaise, c’est pas aussi marrant que moi ». Il raconte des histoires, des anecdotes et exprime facilement ses opinions. Il recherche l’estime et la reconnaissance.

L’AVIS DE TTI :

sans aucune hésitation, Adil Rami est un « Jaune ». Il est facilitateur, optimiste, persuasif, enthousiaste et expressif.

Articles susceptibles de vous plaire

Nos derniers articles

Recrutement et cohésion en période d’ultra-croissance

La période de pandémie traversée par tous depuis mars 2020 n'a pas eu que des répercussions négatives pour les entreprises. Certaines,...

Il y a 13 jours
Revenir au bureau ? Non merci !

L’heure du déconfinement a sonné et les mesures en faveur du télétravail s’allègent. Les collaborateurs reviennent progressivement au...

Il y a 5 mois
"Être au clair avec soi-même pour entrer en relation"

Jade Plantin accompagne les entreprises depuis plus de 20 ans en tant que consultante, coach et facilitatrice. Sa spécialité ? La...

Il y a 6 mois

Articles à découvrir

Sport et entreprise, deux univers où la connaissance de l’humain reste primordiale

Cohésion d’équipe, motivation, leadership, nombreuses sont les connexions entre le monde du sport et de l’entreprise. C’est pourquoi de...

Il y a plus de 5 ans
Coupe du monde - L'analyse du profil de Lionel Messi

Dernière journée du premier tour aujourd’hui ! Le tableau final sera enfin connu et l’équipe de France est déjà en pleine préparation...

Il y a plus de 3 ans