Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

4 conseils pour sortir de sa zone de confort et gagner en performance

Dans un contexte de changement et d'incertitude, les individus sont amenés à s'adapter en permanence aux évolutions de leur environnement pour gagner en performance. Cela implique, pour eux, de bousculer leurs habitudes et de chercher, sans cesse, à acquérir de nouvelles compétences en s'aventurant dans une dimension loin de leur habituelle zone de confort. Bien que cette étape soit cruciale pour la carrière professionnelle, elle reste difficile à franchir.

Le 17 avr. 2018 Illustration 4 conseils pour sortir de sa zone de confort et gagner en performance
Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

1. Prendre le temps de se poser les bonnes questions

Comment oser sortir de cette fameuse zone de confort si l’on ne prend pas un moment pour réellement comprendre ses limites ? Il est donc indispensable de prendre le temps de se recentrer sur soi. Nous sommes tous uniques, nous avons des comportements différents, des motivations spécifiques ou encore nos propres façons de gérer nos émotions. Logiquement, nous allons tous avoir des réactions différentes en fonction des situations. Notre stress ne va pas être créé par les mêmes choses. Alors, il faut se laisser du temps pour se poser les bonnes questions :

  • Qu’est-ce qui va me mettre dans l’inconfort ?
  • Comment vais-je réagir dans ce type de situation ?
  • Sont-elles inévitables ?
  • Comment pourrais-je mieux réagir ?
  • Une fois la réflexion passée, tous les éléments nécessaires pour comprendre l’ampleur de cette zone de confort seront à portée de main. Il sera donc possible de mettre en place un plan réellement efficace car adapté à notre personnalité.

     

    2. Imiter son voisin ne rime (absolument) à rien

    Foncer tête baissée serait la pire des solutions. Cela mènerait droit dans le mur. Dans le feu de l’action, la subjectivité est de mise et donc les réactions ou les jugements deviennent, parfois, quelque peu hâtifs. Pour bousculer ses habitudes, il faut y aller progressivement. Cela va se faire petit à petit. Ce qui a fonctionné pour un collègue ne fonctionnera pas forcément pour nous, alors il n’est pas question d’imiter nos connaissances, ce serait une perte de temps pure et dure. Mieux se connaître, c’est avoir tous les éléments nécessaires pour comprendre ses besoins et attentes afin de mieux évoluer dans son environnement professionnel.

    3. Comprendre les perceptions de chacun

    Dans la société actuelle, le changement est permanent. Vouloir résister à ces évolutions peut pousser les collaborateurs à gaspiller beaucoup d’énergie et à s’épuiser. Nous avons tous une façon différente d’aborder le changement. Pour certains, il est nécessaire, pour d’autres il doit être progressif, voire anticipé. C’est le rôle du manager de percevoir les différentes perceptions de chacun afin d’organiser le travail de l’équipe. Le manager se doit de créer du sens avec ce changement et de trouver les mots pour expliquer ces évolutions à ses collaborateurs. Un changement implique nécessairement de faire le deuil de la situation précédente. La peur fait partie de ces étapes du deuil, il est indispensable de l’accepter et de la comprendre pour embrasser ce changement.

    4. Les managers sont l'épicentre d'un changement réussi

    En entreprise, on parle parfois d’équipes plus que conséquentes, composées de dizaines, voire de centaines de personnes. Les solutions managériales proposées vont fonctionner avec certains et seront inefficaces avec d’autres. Pour accompagner ses collaborateurs pour sortir de leurs zones de confort, ce sont les managers et dirigeants qui ont un grand rôle à jouer. Ils se doivent de ne pas oublier certains dans leurs démarches. C’est un travail long, parfois difficile, mais dont les effets seront plus que bénéfiques pour l’ensemble. Pousser un collaborateur à oser sortir de sa zone de confort, sans réelle préparation, peut l’amener dans une situation de rupture totale avec l’équipe, voire pire, cela peut le mener droit au burn-out. Il s’agit d’un sujet délicat et il est donc impensable de le négliger.

    Par Ghizlane Riachi

     

    Téléchargez notre revue Diamond pour découvrir d'autres articles réalisés par nos consultants experts.

Articles susceptibles de vous plaire

Nos derniers articles

L'équi-coaching pour identifier de futurs managers

Reconnaître et développer les qualités d’un bon manager au sein d’une entreprise ou lors d’un recrutement peut s’avérer être une tâche...

Il y a 24 jours
Evaluation des compétences personnelles - ce qu’il faut savoir

Les compétences personnelles, les softskills, font partie intégrante de la personnalité de chaque individu. Découvrez tout ce que vous...

Il y a environ un mois
L'EQ : un meilleur indicateur de performance que l’intelligence dite “traditionnelle” ?

Le quotient émotionnel (EQ) ou intelligence émotionnelle est une thématique de plus en plus abordée dans le domaine des ressources...

Il y a environ un mois

Articles à découvrir

Romaric Bernard, pharmacien titulaire : « Les outils ont développé un esprit d’entraide et davantage de sérénité dans mon équipe »

Il serait dommage de croire que seuls les professionnels des RH peuvent utiliser nos outils. Nombreux sont les domaines qui peuvent y...

Il y a plus de 6 ans
L’intégration, une étape primordiale pour un recrutement réussi

Le recrutement est un sujet régulièrement abordé en entreprise et particulièrement ces derniers temps avec une importante hausse des...

Il y a environ 5 ans
Benoit Fougerais : « Nous ne recherchons pas la quantité, mais la qualité »

PRET PRO est une enseigne nationale de courtage en financement professionnel qui accompagne des chefs d’entreprises sur la création ou la...

Il y a presque 4 ans