Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Les nouvelles formes de travail les plus adaptées aux comportements DISC

Avec le développement des nouvelles formes de travail, l'environnement professionnel tel qu’on le connaît subit aujourd’hui une véritable révolution. Cependant, malgré l’image positive qu’ils renvoient, ces changements doivent être conformes au profil de chaque collaborateur.

TTI Success Insights vous propose de découvrir les nouvelles formes de travail les plus adaptées à travers 4 exemples de profil comportemental DISC. Télétravail, coworking, intrapreunariat, temps partagé, travail collaboratif, horaires libres, assouplissement des relations hiérarchiques, fin du dress code ou management participatif telles sont les évolutions supposées être bénéfiques pour les collaborateurs ainsi que l’entreprise. Mais si chaque collaborateur possède un profil et des facteurs de motivation propres, ces bouleversements dans l'organisation du travail ne sont pas adaptés à tout le monde. Pour comprendre ces enjeux, suivons l’exemple de Damien, Inès, Samuel et Claudine, représentants de différentes facettes du DISC.

Le 12 juin 2019 Illustration Les nouvelles formes de travail les plus adaptées aux comportements DISC
Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Damien, Indépendance et contrôle

Compétiteur né, que ce soit au bureau ou dans la sphère privée, Damien aime mener à bien ses projets de manière indépendante et libre. Lorsqu’une décision doit être prise, il ne tergiverse jamais et se décide rapidement. Il ne demande que très peu souvent l’avis de ses collègues de peur de perdre du temps. Il se complait à travailler seul car peu nombreux sont ceux qui peuvent suivre son rythme. La liberté qui lui permet d’organiser ses journées est importante, si ce n’est indispensable. Damien est une personne indépendante et libre. Il sera donc susceptible de pouvoir travailler en home office car il reste efficace et rapide lorsqu’il travaille seul. Toujours en mouvement et autonome, Damien peut aussi se laisser séduire par l’intrapreunariat qui peut également être bénéfique pour son entreprise. En recherche de liberté et d’action, il a les capacités pour mener de front plusieurs projets. Le temps partagé dans plusieurs entreprises lui permettra de ne pas s’ennuyer et de multiplier les expériences. Hyperactif, il pourra décompresser lors des activités sportives ou ludiques organisées par l’entreprise. Enfin les horaires libres seront l’occasion pour lui d’organiser comme bon lui semble sa journée de travail.

 

Inès, collaboration et contact

Dans un autre pôle de la même entreprise, nous retrouvons Inès, une jeune femme positive et amicale. A chaque difficulté rencontrée, cette dernière n’hésite pas à se déplacer auprès de ses collègues pour demander la solution ou de simples conseils. Elle prend plaisir à participer à des réunions et n’hésite pas à organiser régulièrement des points. Elle est heureuse lorsqu’elle reçoit des compliments sur sa performance et sa disponibilité. Aux pauses déjeuner, elle prend souvent la parole pour conter ses weekends ou les derniers films qu’elle a vu. Chaleureuse, elle programme régulièrement des after work ou des sorties entre collègues au vert. Inès n’aime pas être seule et elle a besoin d’être en contact quasi permanent avec ses collègues. Le travail collaboratif sera l’occasion pour elle d’échanger avec les autres collaborateurs et leur apporter son aide en cas de besoin. Par ailleurs, elle profitera d’un espace de coworking pour découvrir l’univers de ses voisins. Enthousiaste, Inès ne manquera pas d’apporter ses suggestions dans le cadre d’un management participatif. Les activités sportives et ludiques seront idéales pour nouer des liens avec ses collaborateurs et dépenser toute son énergie.

 

Samuel, prudence et coopération

Dans le même service que Inès, Samuel est un élément apprécié pour son écoute et sa disponibilité. Méthodique et fiable, on le consulte pour son expertise et, en retour, Samuel peut compter sur ses collaborateurs lorsqu’il en a besoin. Il préfère coopérer plutôt que s’isoler. Il prend son temps pour atteindre ses objectifs et il ne prend jamais de décisions hâtives. Samuel sait de fondre dans un collectif et c’est ce qu’il préfère. Lui aussi, peut sereinement s'épanouir grâce au travail collaboratif en petit groupe. Parce qu’il est calme, méthodique, prudent dans ses choix et qu’il met en avant la sécurité, son point de vue sera pertinent dans le cadre d’un management participatif. Peu à l’aise avec l’urgence, il tirera profit des horaires libres pour définir son propre emploi du temps.

 

Claudine, organisation et réflexion

Dernière représentante du DISC, Claudine est une femme discrète et reconnue pour son aptitude à organiser ses journées en fonction de ses objectifs. Travaillant la plupart du temps seule, elle apporte le plus grand soin aux détails et au respect des structures. Face à un problème, Caudine analyse la situation et réfléchit aux meilleures actions à prendre. Sa prise de décision est sûre. Orientée vers la tâche, aucune distraction ne l’empêche de se concentrer sur ses objectifs. Peu enclin à être impliquée dans un projet commun, Claudine choisit de travailler seule. Organisée et structurée, elle peut prétendre au télétravail, si son espace personnel le lui permet. En travail collaboratif comme en management participatif, elle prendra le rôle de coordinatrice et sera garante du succès des projets en cours notamment grâce à son profil analytique et rigoureux.

Ces quatre profils différents possèdent leurs propres particularités. Tous ne peuvent s’épanouir dans chacune des nouvelles formes de travail. Il est donc nécessaire d’adapter l'environnement professionnel au cas par cas. Bien sûr, les profils DISC sont soumis à d’autres facteurs comme les valeurs, la motivation, les aptitudes personnelles ou l’intelligence émotionnelle. Appréhender tous ces paramètres reste le meilleur moyen pour que ces nouvelles formes de travail puissent bénéficier à la fois aux collaborateurs et à l’entreprise.

 

par Sébastien Cutaia

Articles susceptibles de vous plaire

Nos derniers articles

Musk vs Zuckerberg : deux visions du leadership

Elon Musk et Mark Zuckerberg incarnent deux visions du leadership bien différentes. TTI Success Insights France se penche sur la...

Il y a 3 jours
L'équi-coaching pour identifier de futurs managers

Reconnaître et développer les qualités d’un bon manager au sein d’une entreprise ou lors d’un recrutement peut s’avérer être une tâche...

Il y a 4 mois
Evaluation des compétences personnelles - ce qu’il faut savoir

Les compétences personnelles, les softskills, font partie intégrante de la personnalité de chaque individu. Découvrez tout ce que vous...

Il y a 5 mois

Articles à découvrir

Yves Le Bihan : « Le leader positif est celui qui est capable d’aller chercher le meilleur de ses collaborateurs »

Qu’est-ce qu’un leader positif ? Cette notion peut paraître utopique. Pourtant, elle semble bien prendre de plus en plus d’importance, et...

Il y a environ 5 ans
Evaluation des compétences personnelles - ce qu’il faut savoir

Les compétences personnelles, les softskills, font partie intégrante de la personnalité de chaque individu. Découvrez tout ce que vous...

Il y a 5 mois
Caroline JAYET : « Le conflit n’est jamais quelque chose de confortable »

Médiatrice & facilitatrice / associée chez GRANDIR Ingénieur de formation, Caroline Jayet décide de reprendre des études pour...

Il y a environ 4 ans