Pendant le confinement, j’ai tenu à partager mes humeurs et observations du moment sur LinkedIn. Discernement, esprit critique, responsabilité… autant de thèmes qui ont fait sens ces dernières semaines.

Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Par Patrick Leconte, Président et fondateur de TTI Success Insights

C’est tout d’abord la question de la responsabilité qui m’a animé. Une information concernant des respirateurs artificiels fabriqués en masse et inutilisables animait les débats. Alors que tout le monde se demandait comment la France pouvait être si “mauvaise”, je tenais à recentrer la question sur la responsabilité. Car c’est de ça dont il a été question pendant cette crise sanitaire. C’est de la responsabilité individuelle que naît la responsabilité collective. Et en faisant tout simplement appel à cette capacité, que chacun possède, nous arrivons à éviter les erreurs et à faire de grandes choses. C’est toujours valable en sortie de crise : ne laissons pas les technocrates prendre des décisions. demandons-nous chaque jour quelle est notre responsabilité. Et endossons-la.

Mais cela implique discernement et sens critique. Ce sont des capacités dont nous sommes tous dotés. Et pourtant, elles semblent peu mises en pratique ces derniers mois. Les experts continuent de squatter les plateaux télévisés pour émettre toutes sortes d’hypothèses sur une potentielle seconde vague et sur les conséquences de la crise économique qui démarre. Il est toujours question d’opposition et de critique. Face à la peur, le rejet prime.

Pourtant, je suis convaincu que ces courants ne sont pas contradictoires et qu’une rencontre est possible. Santé, écologie et économie peuvent exister, ensemble autour d’une idée juste. Mais cette pensée exige de juger clairement et sainement des choses. Envisager chaque élément, dans sa globalité, sans écarter les autres. Ne pas faire primer une spécialité sur une autre. Comprendre qu’il est possible de ne pas choisir mais d’allier. Et être critique et constructif.

Retrouvons notre discernement et notre esprit critique, c’est impératif pour les mois qui nous attendent. Ne laissons pas la peur prendre le dessus mais apprenons à vivre avec. Partageons avec les autres les ressentis et comprenons la force d’une émotion pour faire grandir tout le monde dans la responsabilité et le respect des autres.