David Borgeot  : « Se poser les bonnes questions »