Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Lors de la préparation d’un séminaire avec un Comité de Direction, le Directeur Général souhaitait approfondir l’impact que pouvait avoir le travail fait autour du comportement des membres du CoDir dans leur performance. En effet, ces derniers avaient été séduits et convaincus par la pertinence, la puissance de l’analyse comportementale pour une meilleure flexibilité et une meilleure compréhension de leurs interlocuteurs. Le choix de l’intelligence émotionnelle L’objectif est donc d’approfondir la cohésion et la dynamique du CoDir dans une période de forts changements à venir, tant à titre collectif au sein de l’équipe de Direction qu’à titre individuel, comme un levier de changement personnel. Car, indépendamment de challenges forts et prévisibles, le changement, c’est tout le temps, à tous les niveaux… et en commençant par soi ! Pour le séminaire, c’est une approche basée sur l’intelligence émotionnelle qui a été retenue afin d’apporter un éclairage nouveau et enrichissant. L’impact de l’intelligence émotionnelle (IE) Le jour J, chacun a hâte de découvrir son niveau d’intelligence émotionnelle.  Avant de se plonger dans les données individuelles, l’intelligence émotionnelle est expliquée d’un point de vue théorique et pratique, en rappelant toute son importance, son côté incontournable et irréfutable : que nous l'acceptions ou pas, les émotions nous guident et sont au cœur de notre vie, même professionnelle ! En effet, là où les compétences techniques peuvent s'avérer obsolètes après 12 mois, l'Intelligence Émotionnelle représente 75% de la réussite dans son poste. Continuer à le nier en situation professionnelle, c’est passer à côté de dynamiques et de freins puissants, qui impactent directement les performances individuelles et collectives. La découverte de toute la richesse de l’IE basée sur les travaux de Daniel Goleman, a passionné les participants. Le timing a été difficile à tenir, tant le sujet s’est révélé riche d’approfondissements et d’échanges. Associée à la façon de se comporter, l’IE permet d’identifier des leviers d’action concrets pour progresser dans son leadership. L’intelligence émotionnelle et le changement En période de turbulences annoncées, le renforcement de son leadership s’avère une réelle ressource pour soi et pour la motivation des équipes. Avoir des clefs de lecture qui permettent d’associer le comportement à l’Intelligence Emotionnelle, identifier des pistes concrètes de progression, voilà ce qui a séduit l’équipe de direction et qui, encore aujourd’hui, contribue au pilotage du changement. Par Corinne Jaglin