Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Qu’est-ce que le DISC ?

Rouge, bleu, vert, jaune, le DISC est traditionnellement représenté par un rond séparé en quatre couleurs. Cet outil, d’apparence simpliste, permet d’identifier les préférences comportementales des individus avec un niveau de profondeur insoupçonné. Présentation.
Le 08 avr. 2020 Illustration Qu’est-ce que le DISC ?
Partagez et enrichissez ce contenu avec votre perception

Mieux se connaître pour mieux communiquer. Telle est la finalité du DISC. Cet outil se présente comme un référentiel commun qui permet d’identifier ses besoins et ceux des autres à travers les comportements. Ces quatre lettres représentent quatre comportements : la Dominance, l’Influence, la Stabilité et la Conformité. Chacun d’eux est lié à une émotion, elle-même liée à une énergie. Face à une situation donnée, chaque individu mobilise un mode d’action et de communication naturel, qui lui coûte le moins d’énergie. Il est ainsi dans sa zone de confort. Mais celle-ci est différente pour chacun. Résultat : on ne se comprend pas toujours et des malentendus voire des conflits peuvent apparaître.

Le DISC apporte une clé de décryptage ludique, accessible et universelle. Il mesure quatre émotions, rattachées à quatre facettes du comportement :

- Rouge – Colère : comment l’individu réagit face au challenge et au conflit (la Dominance)

- Jaune – Joie : comment l’individu interagit avec les autres et comment il cherche à les rallier à son point de vue (l’Influence)

- Vert – Tristesse pour les autres : comment l’individu réagit face aux changements et aux variations de rythme (la Stabilité)

- Bleu – Peur : comment l’individu réagit face aux contraintes et procédures fixées par les autres (la Conformité)

La mobilisation de ces émotions et de ces comportements varie en fonction de l’environnement. Et plusieurs traits comportementaux peuvent être mis en œuvre simultanément.

Identifier son DISC permet donc de mieux se connaître, d’identifier ses zones de confort et d’inconfort. C’est aussi un moyen de mieux communiquer avec les autres : nous sommes ainsi capables de cerner les incompréhensions voire les incompatibilités et d’adapter son discours en fonction de son interlocuteur.

Exemple : Pour communiquer avec

- un D, il faut parler de défis et de résultats concrets, privilégier les faits, être précis, efficace et ne pas évoquer ses sentiments personnels.

- Un I aura besoin d’être soutenu dans ses opinions et ses idées et d’entendre des compliments. Il faut le laisser s’exprimer, ne pas hésiter à être tactile.

- Un S se sentira en confort dans un environnement amical, qui lui laisse le temps d’accorder sa confiance. Il sera à l’écoute des sentiments personnels.

- Un C nécessite une approche organisée, factuelle, rationnelle. Il faut lui laisser le temps de réfléchir et lui lister les avantages et les inconvénients. Il s’appuie sur des preuves solides, tangibles et factuelles.

Articles susceptibles de vous plaire

Nos derniers articles

L'EQ : un meilleur indicateur de performance que l’intelligence dite “traditionnelle” ?

Le quotient émotionnel (EQ) ou intelligence émotionnelle est une thématique de plus en plus abordée dans le domaine des ressources...

Il y a 2 jours
L’importance de l’accompagnement mental dans le sport

Dans le sport, le mental est un facteur clé du succès. C’est pour cette raison que la majorité des athlètes de haut niveau se font...

Il y a 3 mois
Fabien Gengenbacher : s’aider des outils TTI Success Insights dans le milieu sportif

Et si la réussite d’une équipe sportive résidait dans la complémentarité de ses acteurs ? C’est en tout cas l’idée portée par Fabien...

Il y a 4 mois

Articles à découvrir

Faut-il passer à la semaine de 4 jours ?

LDLC, IT Partners, Unilever Nouvelle-Zélande… De nombreuses sociétés ont annoncé leur volonté de passer à la semaine de 4 jours. Il faut...

Il y a environ un an
 Christophe Haag : « Il faut ressentir une émotion pour pouvoir décider »

Professeur à emlyon business school en comportement organisationnel, Christophe Haag prône un management centré sur les émotions....

Il y a plus de 3 ans
« La crise révèle les dysfonctionnements de l’intelligence émotionnelle »

La résolution d’une crise ou d’un conflit implique une forte intelligence émotionnelle. Hélas, c’est généralement en pleine crise que le...

Il y a plus de 2 ans